Un constat

Chaque année, après les dernières gelées hivernales et le retour de températures nocturnes plus clémentes (min. 7°C), les amphibiens sortent d’hibernation pour se reproduire.    Malheureusement, des obstacles meurtriers se dressent devant eux. La traversée des routes décime malheureusement les populations (pour ne citer qu’elle).  En cette saison de migration,  nous appelons donc à  la vigilance des automobilistes.

Une action

Chaque année , Natagora lance des opérations de sauvetage des batraciens de février à avril.  Le Parc naturel des Hauts-Pays participe à l’action en collaboration avec la section des Cercles de Naturalistes de Belgique « Entre Haine et Honnelles ».  Afin de réduire les pertes sur des zones problématiques, nous mettons en œuvre des passages spécifiques permettant une traversée sécurisée de ces axes meurtriers. L’opération consiste en la pose d’un dispositif barrière empêchant la traversée des batraciens et les amenant dans un réceptacle. Des bénévoles, quant à eux, se chargent de les acheminer dans des seaux  de l’autre côté de la route. 

2 passages ont récemment été  mis en place:  à Sars-la-Bruyère (Frameries) et l’autre à Goegnies- Chaussée (Quévy). Nous lançons donc un appel aux bénévoles qui voudraient rejoindre l’action!

Une soirée d’information

Une conférence sur les batraciens sera organisée à la « Zwarte biquette » (Rue de Taisnières 53, 7080 Frameries) le 25/02 à 18h.

Vous apprendrez à reconnaitre les batraciens et vous recevrez toutes les informations pour participer à leur sauvegarde lors de leur migration printanière.

Sur réservation uniquement via jb.tonnelle@pnhp.be.  Places limitées à 49 personnes. 

Un verre de l’amitié sera offert en fin de séance par le Parc naturel.

Revivez l’opération 2021 en vidéo