Archives mensuelles : avril 2020

Gestion différenciée

Les espaces verts communaux représentent deux pourcents du territoire du Parc naturel des Hauts-Pays. Les communes doivent par conséquent faire preuve d’un comportement exemplaire dans leur gestion. Faisant partie du Parc naturel des Hauts-Pays, celles-ci participent à nos missions. La réglementation zéro phyto mise en place depuis le 1er juin 2019 ainsi que la diminution drastique des moyens financiers pour les communes les poussent à chercher des alternatives plus respectueuses de l’environnement afin d’augmenter la biodiversité et de faire diminuer le bilan carbone. C’est pour cette raison, que les 6 communes composant le Parc naturel des Hauts-Pays participent à des projets ayant pour objectif une meilleure gestion des espaces verts communaux et visant : plus de biodiversité et une meilleure efficience au niveau de la réalisation des travaux et entretiens par les équipes techniques communales. Ces communes, avec notre soutien, revoient leurs plans d’aménagement des espaces verts. Vous pouvez d’ailleurs consulter une cartographie provisoire de leurs différentes propositions : Voir en plein écran Ces plans d’aménagement des espaces verts se nomment : « plans de gestion différenciés ». La gestion différenciée, c’est quoi ? La gestion différenciée est définie par notre partenaire Adalia 2.0 comme étant "une approche raisonnée de la gestion des espaces verts". Elle est plus en phase avec les aspirations actuelles et fait le pari d’une gestion plus respectueuse de l’environnement sans perte de qualité. Elle remet en question le tout horticole sans le bannir. L’objectif est d’appliquer à tout espace vert le mode de gestion le plus adapté à celui-ci tout en tenant compte de son utilisation et de sa situation. Ce type de gestion permet une diversification du type d’espace, une favorisation de la biodiversité et une réduction de [...]

Par |2020-04-30T13:26:37+02:00avril 27th, 2020|Catégories : Le patrimoine naturel|0 commentaire

Le projet SOUS-TERR’HAINE !

Un nouveau projet renforcera nos actions sur le territoire du Parc Naturel des Hauts-Pays : le projet SOUS-TERR'HAINE ! Ce projet vise l'amélioration de la qualité de la masse d'eau souterraine des craies de la Haine, et initiera pour cela des démarches auprès de l'ensemble de la population : les agriculteurs, les communes, les PME mais également les particuliers. Un nouveau projet : avec qui ? Ce projet, financé sur une période de 3 ans (2020–2022) par la Société Publique de Gestion de l’Eau, est envisageable grâce à l’implication de plusieurs partenaires : Le Contrat Rivière Haine porte le projet : La connaissance de l’ensemble des acteurs de l’eau, à tous les niveaux, en fait un opérateur de choix. La coordination et la concertation entre tous ces acteurs demande un savoir-faire qu’ils maîtrisent. Le Parc Naturel des Hauts-Pays est un partenaire incontournable sur son territoire : les nombreuses interactions avec la population et les communes au travers de ses actions de sensibilisation et de restauration des bocages ne peuvent être que bénéfiques. Comme la partie la plus importante du projet se déroule sur leur territoire, un bureau délocalisé dans leur bâtiment a été mis à disposition. Natagriwal est le partenaire par excellence pour avancer au mieux dans les volontés de verdissement englobés dans le projet. Son rôle est d’informer, de conseiller et d’encadrer les opérateurs dans la mise en œuvre du programme agro-environnemental et du réseau Natura 2000. La Société Wallonne des Eaux (SWDE) a pour mission de produire et de distribuer une eau de qualité sur près de [...]

Par |2020-05-07T16:56:39+02:00avril 6th, 2020|Catégories : Le patrimoine naturel|0 commentaire